Fils et petit-fils de marins, Georges Timmermans s’engage à l’âge de 15 ans, avec son frère André, à bord du navire école « l’Avenir » de notre marine marchande et reste à son bord durant toute la guerre 14 – 18. En 1919, il débarque avec le grade de 3ème officier et s’enrôle, par la suite, à bord du cargo « Roumanier » basé à Anvers qu’il quitte en 1921 pour commencer une longue carrière au sein de la Marine de l’Etat.

Il obtient, en août 1929, son brevet de capitaine au long cours et assume jusqu’au début de la Seconde guerre mondiale le commandement de plusieurs malles de la ligne Ostende – Douvres.

Le 18 mai 1940, il quitte Ostende avec la malle « Princesse Astrid » avec laquelle il participe à l’évacuation du Corps Expéditionnaire anglais à Dunkerque, puis à Cherbourg et il est le dernier à quitter l’île de Guernesey.

Malgré la limite d’âge, Georges Timmermans s’engage dans la Royal Naval Reserve (RNR) et après un passage au Naval College de Greenwich, il est affecté comme commandant en second de la corvette « K193 Buttercup » qui assure l’escorte des convois dans l’Atlantique Nord.

A sa demande, il est transféré aux « Combined Operations » qui préparent le débarquement de Normandie, il reçoit le commandement de la 202ème flottille de péniches de débarquement. Le 6 juin 1944, il est de la première vague d’assaut dans le secteur de « Juno Beach », à St-Aubin sur mer, et avec sa flottille il débarque les 1200 hommes du 48th Royal Marines Commando ; à la fin du jour, son unité perdit 22 péniches sur les 39 qui y participèrent.

Le 14 juin 1944, le Lieutenant-Commander Timmermans se voit confier la tâche de se rendre au devant de la frégate française « La Combattante » afin de débarquer le général de Gaulle sur le sol français à Graye sur mer non loin de Bayeux.

Pour sa brillante conduite l’Amirauté britannique l’élève au grade de Commander (capitaine de frégate). Rentré en Belgique à la libération, il est désigné comme adjoint à l’amiral Hutton en tant que représentant de la Royal Navy Section Belge auprès de l’état-major du SHAEF, à Bruxelles.

La guerre terminée, il contribue largement à la mise sur pied de notre Force Navale dont il devient le premier Commodore tout en exerçant le commandement du Corps Naval à Ostende, pendant neuf ans jusqu’à sa mise à la retraite en juillet 1955. Signalons aussi que durant cette période, il avait cumulé la fonction de commandant militaire de la province de Flandre Occidentale.

A la retraite, le Commodore Timmermans resta très actif. En effet, il sera le président fondateur de North Sea Yacht Club d’Ostende et, également, le vice-président de la Croix Rouge locale.

Le Commodore Georges Timmermans décède en avril 1969 et sera inhumé avec les honneurs militaires au cimetière d’Ostende.

Durant sa carrière militaire, il avait été aide de camp de S.A.R. le Prince Régent et était porteur de très nombreuses distinctions honorifiques belges et étrangères dont : la Distinguished Service Cross (U.K.), la Legion of Merit (U.S.A.) et de la Légion d’Honneur (France).

Commodore Timmermans, DSC (1899 - 1969)
 
© 2014 marine-mra-klm.be